Inondations dans le Gard : l'État doit être auprès des sinistrés

Mardi dernier, le département du Gard a été frappé par de violentes intempéries ayant provoqué des inondations qui ont touché plusieurs villes de ma circonscription.

Par chance, aucune victime n’est à déplorer dans notre département. En revanche les dégâts matériels, eux, sont considérables. À Uchaud et Vestric-et-Candiac, où je me suis rendu dès le lendemain de cette catastrophe, j’ai pu le constater par moi-même. Certains de nos concitoyens ont tout perdu. Dès demain, ainsi que la semaine prochaine, je continuerai à me rendre auprès des habitants sinistrés afin de leur témoigner mon soutien et être attentif à leurs doléances.

À l’Assemblée nationale, j’ai d’ores et déjà alerté Monsieur le ministre de l’Intérieur par le biais d’une question écrite à propos des indemnisations que vont percevoir les personnes, entreprises et collectivités sinistrées. Je l’appelle à mettre en place un fonds d’aide d’urgence qui permettra à l’État d’intervenir financièrement en complément des assurances pour les citoyens dont les biens, notamment les véhicules, ne seraient pas ou partiellement couverts. En effet, dans la situation économique particulièrement compliquée que nos compatriotes traversent, il me semble essentiel que l’État soit à leurs côtés. J’appelle aussi les services de l’État à faire preuve de vigilance auprès des compagnies d’assurance et à veiller au bon déroulé des opérations de remboursement.

Nicolas Meizonnet, Député RN du Gard