Journée mondiale du handicap : augmentons et déconjugalisons l'AAH !


A l'occasion de la Journée mondiale du handicap qui se tient demain, j'ai déposé une proposition de loi à l'Assemblée nationale pour améliorer le quotidien des personnes en situation de handicap en réformant l'AAH. En effet, les personnes en situation de handicap sont particulièrement exposées à la pauvreté avec un niveau de vie inférieur de près de 4000€ à la moyenne de la population générale (21.900€ contre 25.800€) et sont 19% à vivre sous le seuil de pauvreté contre 13% des Français.

Pour mettre fin à des situations aussi injustes qu'indécentes, ma proposition de loi vise à revaloriser l'Allocation Adultes Handicapés en instaurant un montant plancher correspondant au seuil de pauvreté. De plus, je propose de déconnecter la perception de l'AAH du revenu fiscal du couple afin de ne plus priver de nombreuses personnes des revenus qu'elles méritent au prétexte qu'elles ont un conjoint, d'autant plus au regard de l'isolement dans lequel se retrouvent bon nombre de personnes en situation de handicap.

Bien que les députés En Marche aient refusé d’améliorer l’AAH à l’Assemblée nationale, la proposition de bon sens que je formule doit obliger les uns et les autres à se positionner sur le sujet.


Au Rassemblement National, nous faisons de la justice sociale, de la solidarité et du respect de la dignité humaine des axes centraux de notre programme. Le handicap sera au cœur du projet pour la France que portera Marine Le Pen à l'élection présidentielle.

Nicolas Meizonnet, Député RN du Gard.